Le baiser
une sculpture de Bruce Krebs.


A l'origine, mon projet cherchait de représenter un couple en déséquilibre. L'homme ne devait pas être couché. Il se tenait en équilibre instable, d'une main. La femme était couchée, langoureusement sur lui...

versions:version espagnoleversion anglaiseversion allemande

Contrairement à la première tentative, ils ne sont pas l'un sur l'autre, mais l'un à coté de l'autre...



Cela exprime aussi une idée d'égalité entre les deux. Ainsi la femme reste elle-même. Il n'y a pas l'expression d'abandon comme dans ma première esquisse. Elle semble légère et décidée. La position de son bras montre bien qu'elle contrôle son équilibre.




( Vous pouvez cliquer sur cette image pour voir cette photo en grand )

Je n'ai pas repris la même coupe de cheveux de ma première esquisse. J'ai pourtant essayé. Je ne sais pas pourquoi, ça ne "fonctionnait" pas. En fait, une queue de cheval est plus "neutre". Elle est rajeunie de quelques années. La queue de cheval donne un peu plus de candeur au personnage...


Quand on associe les mots "le baiser" et "sculpture", on songe tout de suite à la magnifique sculpture d'Auguste Rodin...
Peu de sculpteur ont travaillé sur ce thème directement. Je pense, bien entendu, au "baiser" de Constantin Brancusi. A celui d'Ipousteguy, il n'y en a pas beaucoup d'autres qui portent le même nom. "Le baiser donné" charmant petit buste de Jean-Antoine Houdon...

Par contre quelques sculpteurs ont créé des couples s'embrassant. Ils leurs ont donné des noms mythologiques, romantiques ou symboliques suivant les époques.
Je pense à Antonio Canova et "Amour et Psyché" au Louvre, "Daphnis et Chloé" de Jean-Baptiste Carpeaux, "Zéphir et Flore" de Clodion. Plus près de nous, "Deux humains" de Stephen Abel Sinding, "La nuit" de Victor Prouvé. Plus récemment encore, une sculpture de Wang Du "Ivy Lindsay et Matthew Hersey".

Certaines sculptures évoquent ou esquissent l'idée. Je pense à cette petite sculpture autobiographique de Carpeaux "Le trait d'union". (Dans cette sculpture, Carpeaux s'est représenté embrassant sa femme sous l'oeil attendri de leur fils malade.) Raoul Larche dans une sculpture "La Seine et ses affluents" a représenté deux enfants s'embrassant pleins de charme.

Moins direct: "Sakountala" de Camille Claudel et "L'éternelle idole" de Rodin. Tous deux sont chargés de retenu...




Longueur : 41 cm, Hauteur : 31 cm, Largeur : 26 cm.



Voulez-vous retourner vers

la galerie d'art contemporain?






( Vous pouvez cliquer sur cette image pour voir cette photo en grand )

 
Bruce Krebs, sculpteur
9 ter rue Amelot, 17 000 La Rochelle,
Charente Maritime, Poitou-Charentes, France, Europe.
Pour m'envoyer un E-mail:atelier.bruce.krebs@wanadoo.fr