Bruce Krebs, sculpteur, explique les différentes étapes de la fonderie d'art à partir de l'une de ses pièces.
La coulée du bronze

L'équipe de la fonderie "Les Météores" est à l'ouvrage.
Le creuset a été placé sur un "brancard".
Le fondeur écrème les scories présentes dans le bronze.


C'est l'instant magique !
On verse le bronze dans le moule.
C'est une opération très rapide !
Le palan électrique porte le creuset.
Les deux hommes penchent le creuset et visent l'orifice du moule.
(d'autres moules attentent leurs coulées...)


Revenons aux évents:
En fait, il y a deux orifices en haut du moule.
Le plus large est en forme d'entonnoir, pour recueillir le bronze en fusion.
Plus petit, le second permet à l'air de s'échapper.
Par un canal ("chemin de coulée") le bonze est acheminé tout de suite dans le bas du moule.
Il remonte dans le moule en chassant l'air vers le haut.
C'est à cet instant qu'on comprend mieux l'utilité du réseau de tiges de cire préparé précédemment...

Cet instant est dangereux.
Si la moindre particule d'eau est présente dans le moule, la fusion "explose"...
Tous les moules sont enfoncés dans le sable.
car le moule peut se casser sous la pression et le bronze se répandre...

Voulez-vous connaître la suite des opérations ?

Voulez-vous découvrir la sculpture de Bruce Krebs ?


 

Bruce Krebs, sculpteur
9 ter rue Amelot, 17 000 La Rochelle,
Charente Maritime, Poitou-Charentes, France, Europe.
Pour m'envoyer un E-mail:atelier.bruce.krebs@wanadoo.fr