LE CONTE DES TOURS
scénario et synopsis du film d'animation papier découpé
de Bruce Krebs
d'après une idée originale de Michel Gardes


Versions :



L'histoire :
C'est un conte pour enfants racconté par un enfant. Tandis que son père lui racconte un histoire pour s'endormir, l'enfant s'en imagine une autre...
Ce film à été réalisé, en papier découpés, image par image, à partir des dessins Michel Gardes. Les décors au trait représentent l'univers enfantin des adultes, les animations celui des enfants.
Texte intégral :
Voix off du père :"Un jour la Tour Eiffel a décidé de partir en vacances chez nous, à La Rochelle. Dans son sac, elle met son casse-croûte, sa brosse à dent et du cirage pour ses chaussures et hop!... la voila partie pour la bord de la mer.
Ici à la Rochelle, tout le monde criait:" la parisienne ! préparez vous ! c'était la panique..."
(Tandis que la voix du père s'estompe, celle de l'enfant reprends)
Voix de l'enfant :
"Mon papa m'a dit que le jour où je suis né, il s'est passé une chose incroyable à la Rochelle !... Une immense tour en fer est venue visiter ses cousines.
Mon papa m'a dit que quand elle marchait, elle grinçait comme les roue de ma poussette. A la Rochelle, ses cousines les tours se préparaient à la recevoir. Elles prenaient un bain pour se nettoyer et mettaient beaucoup trop de savon... Tellement que leurs chapeaux disparaissaient presque sous les bulles de savon... Tellement que les chalutiers ne pouvaient plus sortir du port, ça j'aurais bien voulu voir ça !...
La grosse horloge, elle, s'est enveloppée pour ne pas qu'on la voit sous sa douche. Tout le monde voulait voir passer la tour Eiffel, même les tours HLM, Elles disaient :" Après tout, nous aussi on est des tours!... ça j'y crois pas...
Mon papa dit aussi que d'autres snobaient la tour Eiffel. Je ne sais pas ce que ça veut dire. Je crois que les snobs aiment bien qu'on parle d'eux, même quand ils font rien. Bon.
Quand la tour Eiffel est arrivée, elles ont toutes fait une très grosse fête. Elles ont dansé le tango pour faire plaisir à la parisienne, et la polka pour se faire plaisir. C'est loin, j'étais à peine né... Alors...
Mon papa m'a dit qu'après, la tour Eiffel a voulu se baigner, elle avait très chaud... alors bon ! Elle a plongé et hop! ça a fait une énorme vague qui a mouillé tout le monde ! C'est qu'elle est grosse la tour Eiffel !
Alors comme elle rouillait, elle est partie, et voila !
(La voix du père réapparait)
Voix du père : "... C'est pour cela que se voyant rouiller de toute part, la tour Eiffel reprit son cirage, sa brosse à dent et son casse-croûte, et dit "Adieu" à ses cousines et, à grandes enjambées retourna vers... Paris...."







Durée : 3 mn 30 sec avec voix off.
Scénario : Bruce Krebs, d'après une idée originale de Michel Gardes.
réalisation : Bruce Krebs.
Dessins des décors: Michel Gardes.
Dessins des personnages et animations: Bruce Krebs.
Voix off: Jean Baldou et Tom Thomas Krebs.
Musique originale : Bruce Krebs.
production :Films Bruce Krebs.
La distribution de ce film est assurée par l'Agence du court métrage
77 rue des Cevennes, 75015 Paris.
Formats de projection: video and 16mm


Retour vers la filmo complète



Bruce Krebs,
9 ter rue Amelot, 17000 La Rochelle,
Charente Maritime, Poitou-Charentes, France, Europe.
Pour m'envoyer un E-mail:atelier.bruce.krebs@wanadoo.fr