Maïakovski à Montparnasse
scénario et synopsis du film d'animations.
de Bruce Krebs

Versionsyoutube


L'histoire :

Vladimir Maïakovski est un poète, un dramaturge et un comédien. Il fut l'un des chefs de file du mouvement Cubo-futuriste en russie. Lors d'un court passage à Paris, Maïakovski découvre les rumeurs dont il est le sujet.
Tom Thomas Krebs a construit son scénario à partir des textes du poète.


Découpage :

Les réflexions de Maïakovski sont exprimées par des formes géométriques. (dans un style abstrait) Les buveurs des brasseries de Montparnasse sont représentés par des formes abstraites plus agressives...
En arrière plan un brouhaha de bistrot

      Femme 1 (amusée)
- Tous les chemins mènent à Rome! dit-on.

      Homme 1 (rassurant)
- Mais pas ici à Montparnasse.

      Homme 1
- Au café, on peut y venir de partout, par mille et un chemins, on s'y déverse à flot par le boulevard.

      Homme 2
- Garçon, un grog américain !.

      Garçon de café
- Un grog, un !

      Femme 2 (confidentielle)
- Ici, tout à l'heure, Maïakovski est passé. Le boiteux…Vous ne l'avez pas vu?...

      Maïakovski (comme à lui-même)
- Dans le brouhaha du café, les mots, les bouches, les visages se confondent d'abord. Mais de tous ces mots surgit la rumeur où se forment et se déforment les phrases.


      Homme 1 (convainquant)
- C'est un flic, je vous dis.

      Homme 2
- Il était avec qui ?

      Femme 2 (toute fière)
- Avec Nicolas Nicolaievitch .

      Homme 1 (convainquant)
- Il est ici pour poser des bombes...

      Femme 3
- Où ça ?

      Homme 1
- Au bois de Boulogne…

      Homme 2 (narquois)
- Lequel?

      Femme 2
- Ah ben tiens donc ! Le Grand duc, bien sûr!
(...)

      Homme 2 (joyeux)
- Des blagues tout ça... et pénible à entendre! Il ne s'appelle pas Michka, mais Pavel! - Ecoute, je lui disais souvent: (poseur) « Tu vois, mon petit Pavel!... tu devrais...

      Femme 2 (l’interrompant)
- Son épouse aussi d'ailleurs... la princesse…heu...Une, une brunette là, qui n'a pas trente ans...

      Femme 1
- Mais non, voyons! Maïakovski? Il n'est pas marié!

      Femme 2
- Bien sûr que si qu'il l'est! Avec une impératrice je te dis!

      Femme 1
- Laquelle ? Celle qui a été fusillée...
(...)

      Homme 2
- La tchéka (la police de là-bas) a tout confisqué au poète Nekrassov... et tout refilé à Maïakovski!

      Femme 3
- Vous croyez ?

      Homme 2
- Si je le crois ?

      Femme 3
- Lui !

      Homme 2
- Et il vend... tous les vers, tout, tout, jusqu'à la moindre virgule! Il a tout piqué ! Je vous dis ! »
(...)

      Maïakovski (poétise)

- Oh Paris! Capital éternelle!
Sont-ils dignes de toi, ces ragots d'émigrés.
J'étouffe, Sortons méditer...


(il sort sur le boulevard)
... Que faire? Cracher sur tout ça! (évasif) aaah!
Tout le monde n'a pas les oreilles creuses!
Mais tout de même, à force, comme ça, à force...
ça peut finir par rester gravé!..


      Maïakovski (s’adresse à l’assemblée des buveurs)
- Ecoutez mes amis, quand vous lirez ici ou là que Maïakovski fait copain-copain avec Churchill ou qu'il a épousé la fille de Lincoln, je vous prie humblement, humblement je vous prie de n'en rien croire...

(Pendant ce discours, les ragots ont repris, les voix se mélangent.)

      Tous ensemble reprennent leurs réflexions:

- Il est ici pour poser des bombes... Où ça ?... La tchéka, la police de là-bas, a tout confisqué au poète Nekrassov... Au bois de Boulogne… Celle qui a été fusillée ?... Celle-là, oui !... Le Grand duc, bien sûr! ... Le boiteux? ...La tchéka...


      ... Vous ne l'avez pas vu ? ...a tout confisqué au poète Nekrassov... Maïakovski l'a sauvée pour un million de dollars! Maïakovski... c'est un poète... Mais c'est un flic, je vous dis...

      Maïakovski (à lui-même)

- Souvent, je me demande si je ne ferais pas mieux de poser un point final à ma vie.


      Tous ensemble reprennent leurs réflexions:

- Celle qui a été fusillée... Dites alors ?... Le grand Duc ! .Bien sûr... pour un million de dollars!... La tchéka... Maïakovski c'est un poète... Il est ici pour poser des bombes... ici pour poser des bombes... poser des bombes...


      Maïakovski (à lui-même)

- ... Je me demande si...
...d'une balle...

(coup de feu, le triangle bleu emporte avec lui le cercle blanc...)







Durée : 3 mn 26 avec dialogue.
Textes : Vladimir Maïakovski
Adaptation : Tom Thomas Krebs
Avec les voix de :
  • Djohra Aberbour,
  • Annick Bourdin,
  • Michel Cabioch,
  • Joanick Jullien,
  • Fabienne Marche,
  • Pierre Prévost,
  • Jean-Paul Vignon.
Un grand remerciement au Tréteau des 2 Tours, le T2T de La Rochelle
Animation et réalisation : Bruce Krebs
Production : Films Bruce Krebs, 9 ter rue Amelot 17 000 La Rochelle.
La distribution de ce film est assurée par l'Agence du court métrage
77 rue des Cevennes, 75015 Paris.
Formats de projection: video and 35mm, et DCP


Retour à la liste générale



Bruce Krebs,
9 ter rue Amelot, 17000 La Rochelle,
Charente Maritime, Poitou-Charentes, France, Europe.
Pour m'envoyer un E-mail:atelier.bruce.krebs@wanadoo.fr