Henri IV et l'inventeur
scénario et synopsis du film d'animation
de Bruce Krebs




Versionsyoutube    Vimeo
L'histoire :

L'inventeur de l'énergie nucléaire propose son invention à Henri IV... Mais il néglige l'importance des déchets nucléaires...

Découpage :

      Le film se présente comme un livre de conte dont on tourne les pages...

      Le ménestrel :
Dame Fleurette, Oyez donc ici l’histoire réinventée du bon roi Henri IV…

"Un beau jour donc, Henri de Navarre devint roi...

      Le ménestrel (off) :
Nombre de ses courtisans vinrent frapper à sa porte…

      Le ménestrel (off) :
Mais attardons-nous un instant sur celui-là…

     
L’inventeur :
Sir, puis-je entrer ?

     
Henri (off) :
Si fait mon ami, qu’avez-vous à me vendre ?

     
L’inventeur :
Mon bon roi, j’ai inventé l’énergie nucléaire !

     
Henri (off) :
L’énergie nucléaire ? Diable !

      Le ménestrel :
Et le manant lui décrit sa trouvaille :

     
L’inventeur :
Avec une poignée de sable ramassée à l’autre bout du monde, Sir, je vous offre le soleil toute la nuit…

     
Henri (off) :
Toute la nuit !

      Le ménestrel (off) :
Et le manant, inventeur du nucléaire, fabriqua une centrale, puis deux puis… une centaine peut-être...
...Et il en fut ainsi qu’à Paris comme en province, qu’à la ville comme à la campagne, le soleil brilla chaque nuit !…

Un jour le roi lui rendit visite.

     
Henri :
Apprenez-moi, mon ami, comment ça marche ce nucléaire…

     
L’inventeur :
Volontiers Sir.

      Le ménestrel (off):
Mais à cet instant précis, Dame Fleurette, le cheval blanc d’Henri IV chie un magnifique crottin, digne d’un canasson royale : autoritaire et majestueux.

     
Henri :
Excusez-le, je vous prie. Je suis confus.

     
L’inventeur :
Vous êtes tout excusé, Majesté.
(L'inventeur fait alors maintes explications alambiquées tout en moulinant des bras et fait maintes courbettes devant le roi.)

      Henri :
Je suis conquis !

      Le ménestrel (off) :
Mais à cet instant, Dame Fleurette, le réacteur nucléaire déchargea un déchet de la taille du crottin royal…

     
Henri :
Oh ! Qu’est-ce ceci ?

     
L’inventeur :
Oh ! trois fois rien Sir, c’est un déchet nucléaire...
...Pensez à votre cheval, tout à l’heure… Dans quelques années, il n’y paraîtra plus !

      Le ménestrel (off) :
Et il en fut ainsi, Dame Fleurette, et le manant, inventeur du nucléaire, fut couvert d’or !

     
L’inventeur :
Encore !

     
Le ménestrel (off) :
Il vécut plus heureux qu’un prince de la cour. Et mourut bien vieux...
...Et le bon roi Henri IV aussi d’ailleurs...

(le carosse du roi traverse la foule, on entend alors un râle du roi)

      Dame Fleurette :
Votre histoire n’est pas drôle, mon ami.

     
Le ménestrel :
Attendez la suite, Dame Fleurette, et vous rirez de bon cœur ! Devenus vieux, les gens mourraient évidemment.

      Le ménestrel (off) :
...et leurs enfants, puis leurs petits enfants, puis leurs arrières petits enfants les remplacèrent naturellement...
... Mais une nuit… A l’autre bout du monde, la réserve de sable qui fait briller le soleil toute la nuit, s’épuisa. Et le nucléaire s’arrêta tout simplement.
... Et tout le monde découvrit alors que les déchets du nucléaire ne disparaissaient pas comme les beaux crottins du cheval blanc d’Henri IV !…

      Le ménestrel :
... Et pis encore, ma mie ! Ils étaient très dangereux !

     
Dame Fleurette :
Ah bon !?

     
Le ménestrel :
Il fallut donc les surveiller jour et nuit !… pendant des années ! Que dis-je ? Pendant des siècles ! – plus exactement 600 ans ! Jusqu’en l’an 2100 !

      Le ménestrel (off) :
Le roi Louis XIV fit nommer une garde spéciale !
... Le roi Louis le seizième, qui était un fameux bricoleur imagina un coffre blindé !
Napoléon lui-même se demandait comment s’en débarrasser...

      Napoléon (avec un léger accent) :
Ah ! Et si je chargeais mes canons de toute cette mierda, je ferai d’une pierre deux coups ! Je m’en débarrasserais pour de bon et les Prussiens s’en chargeraient à vie ! Héhé…

      Le ménestrel (off) :
Napoléon dit alors…

     
Napoléon :
"Soldats, du haut de cette pyramide de déchets, quarante siècles vous méprisent..."

     
Le ménestrel (off) :
Mais lui non-plus ne trouva pas la solution… Après les rois et les empereurs, il y eut les présidents de la république, et tous sans exception maudissaient ce bon roi Henri IV et ses déchets nucléaires.

     
... Même le bon général Degaulle…

     
Le général De Gaulle :
Je ne peux tout de même pas envoyer ces déchets sur la lune ? !

      Dame Fleurette :
Votre histoire est impossible, jamais personne ne vous croira une sottise pareille !

     
Le ménestrel :
Si fait, ma mie, mon histoire est absolument vraie ! Tout ce qu’il y a de plus vrai ! Sauf...

      Le ménestrel (off) :
... sauf que cette histoire n’est pas arrivée au bon roi Henri IV, j’en conviens… Elle est arrivée au bon général De Gaulle…

(on frappe à la porte)

      Dame Fleurette :
600 ans ! 600 ans mon ami !… que c’est long !

      L’inventeur :
Mon général, je peux entrer ?

(fondu au noir)



Durée: 5 min 10 sec
Le ménestrel : Jean-Paul Vignon,
Dame Fleurette : Nathalie Bastard,
Henri IV : Fabrice Lebar,
L'inventeur : Michel Cabioc'h,
Napoléon et le Général De Gaulle : Jean Baldou.
Scénario, réalisation et musique : Bruce Krebs
Assisté d'Hugues Willy Krebs
Production: Films Bruce Krebs, 9 ter rue Amelot, 17 000 La Rochelle.
Ce film a été tourné au studio des Films Bruce Krebs en Charente Maritime, Poitou-Charentes.


Vous pouvez voir ce
film en ligne

liste générale
des films
Les films
à débats
Les films
en papier découpés