La dernière bouffée d'air
un bronze de Bruce Krebs.

versions : version españolaEnglish versiondeutsche Version

C'est un mouvement de respiration d'un même individu. Il ne s'agit pas de dix femmes qui se tiendraient cote à cote mais bien d'une seule et même femme prise à des instants différents d'une respiration. Pour que, visuellement, l'observation ne contredise pas cette idée, je n'ai pas hésité à ce que les corps s'interpénètrent : un bras peut rentrer dans un dos et ressortir par la poitrine.
C'est comme cela que j'indique plastiquement qu'il ne s'agit que d'une seule et même personne... (un peu à la manière d'un image de synthèse "3D").



J'ai d'abord créé un personnage debout et j'ai ensuite demandé à mon fondeur de m'en tirer un moule en élastomère

(l'alginate se serait déchirée ou n'aurait pas tenu deux coulages).




C'est à partir de ce moule
que j'ai coulé en plâtre les dix personnages munis chacun d'une structure en aluminium recuit.

Chacune des pièces est alors retaillée, remise en position, de nouveau plâtrée et enfin assemblée aux autres. L'assemblage est partie des deux extrémités, et j'ai fixé la "clef de voûte" en dernier.




Vous pouvez arrêter l'animation circulaire avec votre souris et choisir votre point de vue.



 

J'ai longuement hésité sur la possibilité de fixer une onzième pièce au centre, épanouie. ( Cette pièce, justement, aurait donné trop d'équilibre à l'ensemble -cinq pièces de chaque coté- j'ai donc abandonné l'idée ).


Cette "clef de voûte" représente la rupture entre l'inspiration heureuse et l'expiration fatale.





 

Voulez-vous voir cette sculpture en grand format ?
OUI         |         non

A l'origine, cette sculpture devait traiter de pollution. La première femme, celle à gauche à genoux, devait porter un masque à gaz. J'ai, là aussi, abandonné très vite cette représentation quelque peu manichéenne. J'aime bien aussi l'idée qu'un amateur puisse s'interroger, seul, sur une pièce, sans que le sculpteur lui donne toutes les clefs d'interprétation. Sa réflexion (si je peux dire) fait parti de ce que je recherche à faire.



Bronze à la cire perdue:
Longueur : 73 cm , Largeur : 24 cm , Hauteur : 37,5 cm


Voulez-vous retourner vers

la galerie des bronzes?

 
Bruce Krebs, sculpteur
9 ter rue Amelot, 17 000 La Rochelle,
Charente Maritime, Poitou-Charentes, France, Europe.
Pour m'envoyer un E-mail:atelier.bruce.krebs@wanadoo.fr