Ce site présente l'histoire surprenante des sculptures réquisitionnées pendant la guerre de 39-45..."

La Rochelle : 1945
Coup de théâtre !



11 ou 12 mai 1945

De façon officieuse, Monsieur Guillet, capitaine des FFI rencontre le maire et lui révèle que les trois statues, Le Duperré, le Fromentin et le Guiton sont intacts. Pendant deux ans au sein de l’entrepôt dont il était l’adjoint du directeur, il a veillé sur elles en les cachant continuellement sous d’autres sculptures. Cet homme, rochelais de naissance, les avait tout de suite reconnues dès leur arrivée au dépôt des métaux non ferreux.  


13 mai 1945

L’adjoint Délégué, membre du Comité Rochelais de libération réclame à la société de récupération des métaux les trois statues.


19 mai 1945

Cette nouvelle ne fait pas que des heureux. Le président de l’Automobile-club de la Charente-Inférieure, apprenant par la presse que les trois statues sont de retour, forme le vœu que celles-ci ne soient pas réinstallées aux mêmes endroits

« afin de ne pas gêner le stationnement des véhicules et la circulation des industriels… »



Extraordinaire photographie des trois statues !
de gauche à droite : Guiton, un inconnu, Duperré et Fromentin (sans le cheval)


29 mai 1945

Le Groupement d’importation et de répartition des métaux se donne soudain des airs de résistants et dans une lettre au maire :

« (…) Grâce aux mesures clandestines prises d’accord avec le commissariat à la mobilisation et le chef de section des métaux non ferreux, notre groupement a pu préserver un certain nombre de monuments. Parmi ceux-ci figure la statue de Guiton qui ornait une des places de votre ville (…) Nous avons été autorisés par la production Industrielle, de restituer les statues aux municipalités auxquelles elles appartenaient à condition toutefois, que notre groupement soit remboursé des sommes qu’il aurait versées pour l’acquisition de ces statues, et les frais de transport et de repose restent à la charge de la municipalité (…)»


8 juin 1945

En réponse, le maire rappelle aussi l’existence du Duperré et du Fromentin.


13 juin 1945

Le Groupement d’Importation et de répartition des métaux consent à restituer les trois statues contre remboursement des sommes versées et à la condition que la ville prenne en charge le transport et, grand seigneur, le groupement prend à sa charge « les frais de magasinage » avec l’accord, il est vrai, du Ministère de la production industrielle.



16 juin 1945

Francis Pellerin, sculpteur du Fromentin en pierre, s’alarme dans un télégramme adressé au maire : 
« Attends suite urgence excuses remerciements, Pellerin »


13 octobre 1945

Election du nouveau maire de La Rochelle, Franck Lapeire.


25 octobre 1945

Les trois grandes statues de Duperré, de Fromentin et de Guiton sont de retour à La Rochelle. Plus exactement au Château de Lafond.


Le 8 mai 1945, à 6h00,

Jour de capitulation de l'Allemagne, Schirlitz, dans son poste de commandement de Lagord, se rend sans conditions.








Découvrez les rebondissements incroyables de cette histoire !
1941
1942
1943
1944
1946
1967
Les auteurs de cette étude remercient pour leurs participations:
  • La Direction des Affaires Culturelles de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Municipales de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Départementales de Charente-Maritime,
  • Le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine,
  • Le FAR, Fonds Audiovisuel de Recherche (fonds Triguel)

Vous pouvez télécharger le dossier complet des sculptures de La Rochelle (PDF 12 Mégas) en cliquant sur l'image.
(durée du téléchargement : environ 1 minute)

Retour à l'index