Ce site présente l'histoire surprenante des sculptures réquisitionnées pendant la guerre de 39-45..."

La Rochelle : 1944
De la pierre contre du bronze.



6 Janvier 1944

Francis Pellerin envoie ses premières esquisses.


12 janvier 1944

Les membres du Conseil Extra municipal pour l’embellissement et l’extension de la ville et le sculpteur Francis Pellerin se rencontrent pour déterminer ensemble l’emplacement de la future statue de Fromentin. L’artiste précise qu’il a

« renoncé à faire entrer dans sa composition des éléments anecdotiques, se bornant à faire figurer sur les faces du socle, des bas-reliefs symbolisant « la méditation poétique et l’inspiration créatrice »

L’œuvre pourrait mesurer 2,50 m de hauteur sur un socle de 3 m. Les membres présents se mettent d’accord pour installer la sculpture en bas du mail.


14 janvier 1944

Le Ministère de l’Education National, Secrétariat des Beaux-Arts donne son accord pour remplacer le buste de Réaumur.


25 janvier 1944

La municipalité reçoit 150 Fr d’indemnité pour son « Mercure ». Statuette dont on ne sut jamais rien depuis le jour de sa réquisition.


16 février 1944

Georges Chaumot, sculpteur rochelais alors domicilié à Paris, reçoit la commande du buste en pierre de Réaumur. Commande faite par l’administration des Beaux-arts (Ministère de l’Education) sur proposition du Conseil Municipal « à un artiste local ». Dans un courrier au maire le sculpteur précise que le buste devrait mesurer 80 cm de haut.

(C’est Georges Chaumot qui avait réalisé le moule du Réaumur avant son enlèvement).


Plâtre du Réaumur proposé plus tard par Georges Chaumot


9 Mai 44

La commission extra municipale d’embellissement et d’extension de la ville critique le projet Fromentin présenté parle sculpteur Francis Pellerin. Monsieur Jean Béraud, architecte, lui reproche l’importance de la femme représentant « la pensée de l’artiste ». Il propose que cette femme soit nue ou vêtue d’un drapé à l’antique.
Monsieur Gaston Balande, directeur du Musée de peinture, estime que la pensée représentée par cette femme est trop imposante, que les bas-reliefs devraient plus exprimer la valeur de l’œuvre d’Eugène Fromentin, à la fois peintre, romancier et critique.


6 Juin 1944

Le débarquement des alliers commence en Normandie...


Deux esquisses du sculpteur Francis Pellerin



Découvrez les rebondissements incroyables de cette histoire !
1941
1942
1943
1945
1946
1967
Les auteurs de cette étude remercient pour leurs participations:
  • La Direction des Affaires Culturelles de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Municipales de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Départementales de Charente-Maritime,
  • Le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine,
  • Le FAR, Fonds Audiovisuel de Recherche (fonds Triguel)

Vous pouvez télécharger le dossier complet des sculptures de La Rochelle (PDF 12 Mégas) en cliquant sur l'image.
(durée du téléchargement : environ 1 minute)

Retour à l'index