Ce site présente l'histoire surprenante des sculptures réquisitionnées pendant la guerre de 39-45..."

La Rochelle : 1943
Duperré, Fromentin et Guiton disparaissent.



13 janvier 1943

Un an après ce premier enlèvement, le secrétariat des Beaux-Arts commande au préfet celui des grandes sculptures de La Rochelle, Rochefort et Saintes. Le monument de Duperré, le Fromentin et le Guiton quittent la ville.


27 janvier 1943

L’architecte municipal fait réaliser une série de photographies des quatre faces de chaque sculpture et précise au maire que les prochaines sculptures en pierre ne pourront en aucun cas être des « plagiats » des bronzes.
Il propose que Georges Chaumot, sculpteur à La Rochelle, fasse un moule en plâtre des statues comme il a fait celui du buste de Réaumur… bien que, hélas, le plâtre manque lui-aussi…


3 février 1943

Monsieur Texier, architecte en chef des monuments historique, conseille au maire de ne pas restituer les bas-reliefs du Duperré

« parce qu’ils ne sont pas explicitement indiqués dans l’arrêté ministériel ».
Il précise aussi que « le tonnage de ces bas-reliefs est insignifiant ».







29 janvier 1943

La municipalité essaye de conserver au moins la statue de Duperré et, dans une lettre adressée aux Beaux-arts, formule le vœu de conserver cette statue

« Considérant que l’Amiral Duperré est une gloire nationale qui a commandé en chef les escadres qui ont transporté les troupes qui ont pris d’assaut la ville d’Alger ; Considérant que l’Amiral Duperré est un des fondateurs de l’empire colonial français et que dans les circonstances actuelles le monument élevé en son honneur à La Rochelle avec le bronze des boulets de la prise d’Alger prend une valeur de symbole encore plus marquée… »

Rien n’y fait.





Découvrez les rebondissements incroyables de cette histoire !
1941
1942
1944
1945
1946
1967
Les auteurs de cette étude remercient pour leurs participations:
  • La Direction des Affaires Culturelles de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Municipales de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Départementales de Charente-Maritime,
  • Le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine,
  • Le FAR, Fonds Audiovisuel de Recherche (fonds Triguel)

Vous pouvez télécharger le dossier complet des sculptures de La Rochelle (PDF 12 Mégas) en cliquant sur l'image.
(durée du téléchargement : environ 1 minute)

Retour à l'index