Ce site présente l'histoire surprenante des sculptures réquisitionnées pendant la guerre de 39-45..."

La Rochelle : 1942
Les premières statues quittent La Rochelle.

17 janvier 1942

Les bas-reliefs du socle de la statue de l’amiral Duperré ont été retirés mais n’ont pas été remis aux autorités. (Ils ne faisaient pas parti de la liste. Une note interne précise que les bas-reliefs devront être replacés sur le socle.)

Bas-relief représentant Dupperé, jeune mousse.
2 Photographies prises lors du dépôt en 1942
Bas-relief représentant Dupperé, Amiral.

20 janvier 1942

Les pièces de bronze ont quitté La Rochelle pour un entrepôt de Rochefort. Le maire demande au préfet de permettre d’achever l’un des moules engagés.

2 avril 1942

Le maire écrit au préfet pour demander le montant de l’indemnité.

Le commissariat paie 30 Fr le kg de bronze. Comme le précise l’ingénieur de la Direction Générale des Industries Mécaniques et Electrique à Poitiers, ces 30 Fr seront attribués à la ville… …« à la condition que vous n’ayez pas demandé le remplacement des bustes de bronze par des monuments en pierre aux frais de l’état… »


2 avril 1942

Le « Mercure » a disparu dans le transport ! Dans un courrier, le maire s’inquiète qu’il n’apparaisse pas dans le procès verbal d’enlèvement.

La statuette "Mercure" posée sur la cheminée du cabinet du maire





Découvrez les rebondissements incroyables de cette histoire !
1941
1943
1944
1945
1946
1967
Les auteurs de cette étude remercient pour leurs participations:
  • La Direction des Affaires Culturelles de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Municipales de la ville de La Rochelle,
  • Les Archives Départementales de Charente-Maritime,
  • Le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine,
  • Le FAR, Fonds Audiovisuel de Recherche (fonds Triguel)

Vous pouvez télécharger le dossier complet des sculptures de La Rochelle (PDF 12 Mégas) en cliquant sur l'image.
(durée du téléchargement : environ 1 minute)

Retour à l'index