La captation du tragique
une sculpture en polyester de Bruce Krebs.


"La captation du tragique" c'est un nom un peu "pompier" je le reconnais. Mais ce titre résume tout à fait ce que je voulais exprimer. Combien de gens se précipite pour photographier la misère, la tragédie, le pathétique ? Ceci m'a toujours agacé.

Déjà, il y a quelques années, j'avais eu l'idée d'une peinture (rageuse) en voyant, près de Beaubourg, une jeune femme BCBG photographiant des mendiants sous leur nez... avec un appareil très performant.


Plus tard, lors de l'exposition 'In situ" que j'ai réalisée au Musée des Beaux-Arts de La Rochelle, j'ai reproduit cette image en sculpture :"La photo du dessinateur". (Cette exposition "in situ" est encore visible en ligne ) J'avais remplacé le mendiant par un dessinateur des rues, pour rester dans le contexte muséographique... Il dessinait le tableau situé derrière la photographe, qui n'hésite pas à marcher sur le dessin pour mieux réussir son dessin.

Cette sculpture hyperréaliste était tout à fait dans l'esprit des sculptures de Duane Hanson que j'apprécie beaucoup. Chaque personnage était habillé avec des costumes de tous les jours. Et si possible de très mauvais goût (la photographe surtout)... Couleur de peau, cheveux postiches...
Hélas, chaque exposition doit se terminer un jour ou l'autre... mon dessinateur et ma photographe ont alors rejoint ma cave pour quelques années...

J'ai donc repris ma sculpture.
J'ai modifié la position de la femme qui photographie.
Elle se vautre de façon encore plus grotesque.
Son objectif est très proche du visage du dessinateur.

D'ailleurs, le jeune homme n'est plus un dessinateur des rues. Je lui ai ajouté une feuille de dessin entre les mains... Et que dessine-t-il ? Il dessine la photographe, bien sûr !... Lui aussi capte le tragique ! D'où l'idée d'un titre-générique neutre "la captation du tragique" qui ne met aucun des deux personnages en valeur par rapport à l'autre...

Contrairement à l'exposition au Musée des Beaux-arts de La Rochelle, Les personnages ne sont plus en costume. J'ai demandé au Chantier Nautique Marc Pinta, d'enduire de résine de polyester monochrome mes deux personnages. D'une couleur proche du bronze. Comme pour les figer dans la masse !.. Ce sera leur position et leur texture définitives.


Le dessinateur croque la photographe.



Sculpture en polyester
Longueur : 310 cm, Largeur : 60 cm, Hauteur : 60 cm.

j'ai fait un petit film de 2 minutes 43 secondes sur
le public découvrant cette grande sculpture

Voulez-vous le voir ?




Voulez-vous retourner vers

la galerie d'art contemporain?


Bruce Krebs, sculpteur
9 ter rue Amelot, 17 000 La Rochelle,
Charente Maritime, Poitou-Charentes, France, Europe.
Pour m'envoyer un E-mail:atelier.bruce.krebs@wanadoo.fr 


CLICK !